Nous n’avons pas encore atteint le pic de l’épidémie. Mais déjà, de nombreux patients sortent de services et réanimation. Des recommandations pour la prise en charge kinésithérapique des patients Covid-19 sont en cours d’élaboration, sous forme de réponse rapide, par des kinésithérapeutes sous l’égide de la Haute autorité de Santé.

Les médecins qui exercent au sein de ces services savent que les kinésithérapeutes sont indispensables et réclament leur intervention pour aider les patients à recouvrer leurs capacités fonctionnelles.

Certains, en raison de la curarisation nécessaire pendant la sédation pour mettre en place une ventilation mécanique, auront développé des neuro-myopathies acquises en réanimation. Tous subissent une immobilisation prolongée. La littérature sur l’intérêt d’une mobilisation précoce en service de réanimation et de soins intensifs existe. Ceux qui le peuvent, trachéotomisés, doivent libérer les lits de réanimation et sont réorientés vers d’autres services hospitaliers ou des services de soins de suite et de réadaptation.

C’est dans ce cadre précis qu’ils vont avoir un besoin urgent et massif de kinésithérapie.  Car le kinésithérapeute est non seulement compétent mais le seul à être habilité à réaliser des actes sur ce type de patients. Or, comme vous le savez, de nombreux postes de kinésithérapeutes ne sont pas pourvus dans les hôpitaux.

À la suite d’une initiative de l’ARS Île-de-France, une plate-forme nommée renfort-Covid a été déployée pour faciliter la mise en relation des professionnels et des établissements dans le cadre de la crise nous traversons.

Elle est utilisée par de nombreuses ARS. Nous vous engageons à vous inscrire via cette plate-forme si vous souhaitez renforcer les équipes de kinésithérapeutes indispensables pour prendre les patients en charge rapidement afin de retrouver dès que possible suffisamment d’autonomie pour leur permettre de rentrer chez eux et poursuivre leurs soins grâce aux confrères et consœurs libéraux.

C’est ainsi toute la chaîne de kinésithérapie, de la réanimation au retour à domicile en passant par l’hôpital et le SSR que nous aurons besoin de mobiliser. C’est notre devoir de professionnels de santé de répondre massivement à ce besoin essentiel de soins de kinésithérapie au cours de cette urgence sanitaire.

Soyez assurés que tous les élus et les collaborateurs de l’ordre sont à vos côtés pour vous aider à traverser au mieux cette crise majeure.